Prêt à la création d’entreprise : en quoi consiste cet emprunt ?

Lancer sa propre entreprise est souvent un parcours du combattant qui demande de gros moyens financiers. Souvent, les nouveaux créateurs d’entreprises ont besoin d’un coup de main, afin de mener à bien leur projet professionnel. C’est pourquoi, l’État a mis en place divers subventions, aides et même accompagnements pour donner un coup de pouce considérable à ces nouvelles entreprises.

En tant que nouveau chef d’entreprise, vous pourrez aussi bénéficier de prêt à la création de l’entreprise, afin de démarrer votre business du bon pied. Mais en quoi consiste les prêts à la création d’entreprise ? Comment bénéficier de cette aide pour lancer son entreprise ? Quel avantage apporte ce type de dispositif à un nouveau chef d’entreprise ?

Qu’est-ce qu’un prêt à la création d’entreprise ?

Un prêt à la création d’entreprise est un crédit géré par la BpiFrance, acronyme de “Banque d’investissement publique”. Celui-ci est destiné aux nouveaux entrepreneurs lors de la création ou reprise d’une entreprise, afin d’amortir les frais liés au lancement de leur projet.

Vous devrez donc passer par plusieurs démarches administratives, ainsi que présenter un dossier conséquent, afin de bénéficier de cette aide de l’État. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le prêt à la création d’entreprise :

  • Cet emprunt est sans avantage, ni garantie et doit être remboursé dans les 5 ans à venir.
  • Cette aide financière est fixée entre 2 000 et 7 000 euros, selon votre profil, ainsi que votre projet de créer ou reprendre une entreprise.
  • Le mode de remboursement est assez flexible, car vous pourrez faire un retard de 6 mois pour payer vos cotisations.
  • Le taux d’intérêt du prêt en question est similaire à un crédit bancaire classique.
  • Le plus c’est que vous n’avez pas à verser un cautionnement, ni une garantie pour bénéficier du prêt à la création de l’entreprise.

Vous devez impérativement lié le prêt à la création d’entreprise à un prêt bancaire, afin de bénéficier des aides nécessaires pour monter votre projet d’entreprise.

Quelles sont les conditions pour bénéficier d’un prêt à la création d’entreprise ?

Lancer son entreprise demande des moyens physiques, ainsi que financiers. Vous devez donc avoir un apport financier considérable pour pouvoir monter votre boite de A à Z. Vous pouvez compter dans ce cas, sur les aides financières, telles que les prêts à la création d’entreprise. Vous aurez droit à un emprunt considérable pour bien démarrer votre business. Mais encore faut-il être éligible au prêt à taux zéro. Pour cela :

  • L’entreprise doit être en pleine création ;
  • les frais du montage de votre nouvelle entreprise ne doivent pas excéder les 45 000 euros ;
  • vous ne devez pas avoir eu recours au prêt à la création d’entreprise durant les deux années précédentes.

Vous pouvez voir votre demande de prêt à la création d’entreprise refusée si votre dossier n’est pas conforme ou que votre projet de création d’entreprise n’est pas assez conséquent. Dans ce cas là, deux options s’offrent à vous.

  • Réviser votre plan de création d’entreprise, en corrigeant les éléments refusés lors de la demande du prêt.
  • Si vous n’êtes pas éligible au prêt à la création d’entreprise, il faudra donc penser à une autre alternative, telle que le prêt d’honneur.

Prêts à la création d’entreprise : sur quoi se décide votre banquier ?

Les banques apportent le soutien financier nécessaire aux créateurs d’entreprise. Mais comment les convaincre que votre projet est durable ? La réponse dans cette vidéo !

En quoi consiste un prêt d’honneur ?

L’alternative intéressante au prêt à la création d’entreprise est ce qu’on appelle le prêt d’honneur, ce dernier se fait auprès des banques et représente une aide conséquente pour les nouvelles entreprises.

Cette aide aux nouveaux entrepreneurs présente des taux avantageux, ainsi que des emprunts conséquents, afin de rentrer dans la vie professionnelle du bon pied. Mais que veut dire concrètement un prêt d’honneur ?

  • Celui-ci est un emprunt financier à taux zéro, qui veut dire que vous n’aurez pas à payer d’intérêt en plus de votre prêt bancaire.
  • De plus, cet emprunt est sans caution, ni garantie, ce qui est plus avantageux pour le nouvel entrepreneur.
  • En tant que nouveau chef d’entreprise, vous pourrez bénéficier de 50 000 euros de crédit afin de monter votre propre entreprise.
  • Le montant de l’emprunt peut varier selon la région d’implantation de votre entreprise.
  • La demande de prêt d’honneur se fait soit au réseau d’Initiative France ou au réseau d’entrepreneurs de votre région.

En bref, si vous voulez lancer votre propre boite et que vous n’avez pas les fonds nécessaires pour y arriver, optez pour un prêt d’honneur. Celui-ci représente un coup de pouce considérable pour monter votre entreprise, mais à condition d’avoir un plan de création d’entreprise solide, afin que votre dossier soit accepté.

Laisser un commentaire

Résoudre : *
15 × 19 =